top of page
  • Photo du rédacteurAlexandra Dutil

Démystifier les professions infirmières

Dernière mise à jour : 8 juil.

Au Québec, la profession infirmière est en constante évolution, depuis son apparition. En évoluant, elle s’est divisée en différentes catégories d’infirmière avec chacune leur activité réservée pour répondre au besoin des patients.  

En cette semaine nationale des infirmiers et infirmières, nous aimerions vous aider à bien cerner leurs différences. Nous vous présenterons aujourd’hui les infirmières les plus communes.  


Premièrement, voici un tableau comparatif de leurs différents cursus académiques :  

 

Profession infirmière 

Formation  

Infirmière auxiliaire (inf. Aux.) 

Diplôme d’études professionnel en santé assistance et soins infirmiers  

Infirmière (inf.) 

Diplôme d’étude collégiale en soins infirmiers 

Infirmière clinicienne (inf. Clin.) 

Baccalauréat en sciences infirmières 

Infirmière praticienne spécialisée (IPS) 

Maitrise en science infirmière et diplôme d’études supérieur spécialisé, après avoir cumulé 3360 heures de travail, dont la moitié dans le domaine de spécialité choisi  

 


Quels sont leurs actes professionnels réservées ?


Saviez-vous que toutes les infirmières, peu importe leur formation, sont membres d’un ordre professionnel? En effet, pour exercer la profession, chaque infirmière est membre d’un ordre. Cependant, seules les infirmières auxiliaires sont membres d’un ordre différent de celui des autres infirmières.  

 

Maintenant que les bases sont établies, l’objectif sera de comprendre leurs différents champs d’exercice. Noter que chacune des professions se chevauche et que les valeurs fondamentales des infirmières demeurent pratiquement les mêmes.  

 

Voici quelques-unes de leurs activités réservées qui permettent de mieux les distinguer :  

 

Inf. Aux. 

  • Effectuer des prélèvements selon une ordonnance  

  • Prodiguer des soins et des traitements reliés aux plaies 

  • Administrer par des médicaments (sauf intraveineuse) 

  • Contribuer à la vaccination 

  • Prodiguer des soins et traitements au-delà des barrières physiologiques  

  • Introduire un instrument, selon une ordonnance, dans une veine périphérique  

  • Contribuer à l’évaluation de santé d’une personne  

Inf. 

En plus des activités réalisées par l’infirmière auxiliaire :  

  • Évaluer la condition physique et mentale d'une personne symptomatique. 

  • Initier et effectuer des mesures, des tests ou des examens diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance 

  •  

  • Initier des mesures diagnostiques à des fins de dépistage, dans le cadre d'une activité découlant de la Loi sur la santé publique

  • Effectuer et ajuster les traitements médicaux, selon une ordonnance. 

  • Déterminer le plan de traitement relié aux plaies 

  • Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes. 

  • Procéder à la vaccination 

  • Selon certaines conditions ; utilisation du droit de prescrire pour certaines activités 

Inf. Clin. 

En plus des activités réalisées par l’infirmière :  

  • Utilisation du droit de prescrire pour des problèmes de santé courant ciblés et certaines activités  

IPS 

En plus des activités réalisées par l’infirmière clinicienne :  

  • Diagnostiquer des maladies  

  • Faire des références à des spécialistes  

  • Prescrire des examens diagnostiques  

  • Utiliser des techniques diagnostiques invasives  

  • Déterminer des traitements médicaux 

  • Prescrire des médicaments et d’autres substances  

  • Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux invasifs 

  • Effectuer le suivi de grossesses  

 

Bien qu’il existe d’autres activités qui leur sont réservées, le tableau ci-dessus présente seulement les principales liées à la clinique.  

 

Nous espérons que cette capsule vous aura permis de mieux comprendre leur différent rôle.


Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter !


L'équipe Intégra


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page